Inspection de réservoirs d’eau sprinkler industriel

Visi’eau drone

À l’aide de notre robot sous-marin, nous pouvons effectuer des inspections techniques de reservoir sprinkler. Ces réservoirs forment la partie centrale de tout de système de défense incendie. En effectuant des contrôles réguliers, vous savez que pour pourrez compter sur votre système.

L’entreprise Visi’eau drone assure le contrôle rapide des réservoirs d’eau sprinkler :

À l’aide de notre robot sous-marin, nous pouvons effectuer des inspections. Les réservoirs sprinkler forment la partie centrale de tout ce système de défense incendie. En effectuant des contrôles réguliers, vous savez que vous pourrez compter sur votre système.

À l’aide de listes de vérification détaillées et d’un robot sous-marin, notre pilote peut déterminer l’état et les besoins d’entretien du réservoir. Tout est documenté pour vous, avec des images et des vidéos. Le rapport d’inspection constitue une bonne base pour la planification et la budgétisation  pour l’entretien et les réparations futures.

A l’aide de listes de vérification détaillées et d’un robot, notre pilote peut déterminer l’état et les besoins d’entretient du réservoir.

Tout est documenté pour vous, avec des images et des vidéos.
Un rapport d’inspection constitue une bonne base de planification et de budgétisation de l’entretient et réparations futures.

VOS OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES
(sources APAVE)

1-ETABLISSEMENTS SOUMIS AU CODE DU TRAVAIL Code du travail :

Article R 4412-25

Des visites périodiques destinées à s’assurer de l’état des cuves, bassins et réservoirs contenant des produits corrosifs ont lieu à intervalles n’excédant pas un an. Ces visites sont réalisées par une personne qualifiée sous la responsabilité de l’employeur.

1 an

2- ÉTABLISSEMENTS ASSUJETTIS À LA RÉGLEMENTATION DES INSTALLATIONS CLASSÉES POUR LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Arrêté du 22.06.1998 : Article 12 – Arrêté du 22.06.1998 : Article 13 – Arrêté du 22.06.1998 : Articles 6 et 14 Arrêté du 22.06.1998 : Article 16 Arrêté du 22.12.2008 : Article 5.1 de l’annexe I Arrêté du 15.04.2010 (1435 D) : Article 4.10.2 de l’annexe I Arrêté du 19.12.2008 (1434 D) : Article 4.10.2 de l’annexe I Arrêté du 19.12.2008 (1434-1 A) : Article 1

Nota 1 : ne sont traités ici que les stockages de liquides inflammables.

Nota 2 : à noter que l’arrêté du 4 octobre 2010 relatif à la prévention des risques accidentels au sein des ICPE soumises à autorisation fixe un certain nombre d’obligations en terme de suivi, notamment des cuves et réservoirs. Ces dispositions sont traitées dans la partie « ICPE ». 2.1 Cas des réservoirs enterrés de liquides inflammables situés sur un site relevant des rubriques 1436, 4330, 4331, 4722, 4734, 4742, 4743, 4744, 4746, 4747 ou 4748, ou pour le pétrole brut au titre de l’une ou plusieurs des rubriques 4510 ou 4511 2.1.1 Réservoirs enterrés et équipements annexes installés avant le 18 juillet 1998 et non soumis à l’arrêté du 18 avril 2008 • Les réservoirs « simple enveloppe » enterrés devaient être remplacés ou transformés le 31 décembre 2010 au plus tard ; • Cette échéance du 31 décembre 2010 n’est pas applicable aux réservoirs des stations-service telles que visées à la rubrique 1435 de la nomenclature des installations classées : – dont le volume équivalent distribué est inférieur à 3 500 m3 par an. L’exploitant devait réaliser alors les travaux de transformation ou de remplacement des réservoirs concernés avant le 31 décembre 2013. – dont le volume distribué est inférieur à 500 m3 par an. L’exploitant devait réaliser alors les travaux de transformation ou de remplacement des réservoirs concernés au plus tard le 31 décembre 2016. • Les réservoirs « simple enveloppe » enterrés qui ont été stratifiés doivent être remplacés ou transformés le 31 décembre 2020 au plus tard. Avant leur remplacement ou leur transformation, les réservoirs « simple enveloppe « en contact avec le sol doivent subir un contrôle d’étanchéité tous les cinq ans par un organisme accrédité. Le premier contrôle d’étanchéité des réservoirs « simple enveloppe » en contact avec le sol est effectué au plus tard quinze ans après la date de première mise en service du réservoir. Les canalisations de remplissage, de soutirage ou de liaison simple peau entre les réservoirs installés avant le 18 juillet 1998 non conformes aux dispositions de l’article 6 de l’arrêté du 22 juin 1998 doivent subir un contrôle d’étanchéité tous les dix ans.

Les réservoirs à simple paroi situés dans une fosse doivent subir un contrôle d’étanchéité tous les cinq ans par un organisme accrédité. Le premier contrôle d’étanchéité des réservoirs simple paroi situés dans une fosse est effectué au plus tard 25 ans après la date de première mise en service du réservoir. 2.1.2 Réservoirs enterrés et équipements annexes soumis à déclaration sous l’une ou plusieurs des rubriques 1434, 1435, 1436, 4330, 4331, 4722, 4734, 4742, 4743, 4744, 4746, 4747 ou 4748, ou pour le pétrole brut sous l’une ou plusieurs des rubriques 4510 ou 4511 Les réservoirs enterrés et les canalisations enterrées associées, même non classés, respectent les prescriptions édictées dans l’arrêté du 18 avril 2008. 2.1.3 Réservoirs enterrés et équipements annexes soumis à autorisation au titre de la rubrique 1434 Les réservoirs enterrés et les canalisations enterrées associées respectent les prescriptions édictées dans l’arrêté du 18 avril 2008 susvisé.

Nous intervenons en France, pour des missions d’inspections techniques et intervention sous-marine :

En Île de France, Normandie, Centre-Val-de-Loire, Bretagne, Les Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Pays-de-la-Loire, Occitanie, Provence-Alpes-Côte-D’azur, Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est, Corse, Champagne-Ardenne, Alsace, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Poitou-Charentes.

Les avantages d’emploi des drones sous-marin

LES +
  • Logistique maîtrisée
  • Planification d’intervention simplifiée
  • Maîtrise de l’eau (enjeu environnemental)
  • Écran annexe “vision live” permettant d’indiquer au pilote les directives nécessaires à la bonne réalisation de l’inspection.
  • Compte rendu / Rapport / Fichiers photos – videos
Inspection des stockages d’eau potable

Vous souhaitez en savoir plus

Vous avez un besoin urgent, une demande technique ou simplement quelques questions ?

Contactez-nous !